Retour sur la Maison d’Élysée | Elizah’s house revisited

André Clouâtre, La maison d'Élysée, Acrylique et pastel à l'huile sur toile, 81x 81cm, (32'' x 32''), 2014
André Clouâtre, La maison d’Élysée, Acrylique et pastel à l’huile sur toile, 81x 81cm, (32” x 32”), 2014

Je sentais que le tableau dans sa première version était inachevé, qu’il pouvait contenir plus d’éléments narratifs du rêve qui en était à l’origine. Il y avait entre autres le buffet, meuble central, servant à démarquer deux pièces de la maison. Dans le rêve, le buffet est une frontière entre ce qui peut être montré dans cette maison, le socialement acceptable, et les zones mystérieuses de la vie privée . Il y avait aussi le personnage d’Élysée, homme bourru, avec qui je devais faire affaire, et dont je craignais la colère lorsque je me présentai pour me faire payer, quelque temps après avoir quitté ce travail de peinture de maison sans l’avoir terminé. (voir la suite en cliquant ici)
================================================================================
I felt that the first version of this painting was unfinished, that some very important narrative elements of the origin dream was missing. I reworked it, detailing the sideboard, which in the house is placed as a separation between the kitchen and the living room. The sideboard can be interpreted as a symbolic frontier between what can be shown in this house, the socially acceptable, and the mysteries of a personal life.
I also painted Elizah himself, a surly man. I would have preferred not to ask him to be paid for the unfinished house painting job.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s